Greffe osseuse pré-implantaire

Une des problématiques des implants dentaires est un volume d’os insuffisant pour stabiliser cet implant.

Ce manque de volume osseux est dans la plupart des cas la conséquence de la perte des dents, à la suite d’une maladie parodontale ou de caries par exemple. De plus au niveau des édentements anciens, l’os qui n’est pas soumis à des forces par l’intermédiaire des dents se résorbe.

Ce manque d’os peut être mis en évidence lors de l’examen clinique mais c’est le cone-beam (scanner dentaire) qui déterminera avec précision si la mise en place de l’implant est possible ou si le volume d’os est insuffisant.

Dans ce cas là, une augmentation du volume osseux par greffe osseuse sera nécessaire avant ou au cours de la mise en place du ou des implants dentaires destinés à supporter une couronne sur implant ou une prothèse sur implants.

Cependant, dans le cas d’un édentement complet d’une arcade dentaire où l’os de la mâchoire est fortement résorbé, afin de fixer une prothèse sur implant remplaçant toutes les dents, certaines techniques de mise en place des implants comme les implants zygomatiques permettent d’éviter les greffes osseuses, et donc de rendre le traitement moins compliqué et moins long.

Le manque d’os peut se manifester par un défaut en hauteur et/ ou en épaisseur, on parle de défaut vertical, horizontal ou combiné.

Il est préférable de ne pas attendre trop longtemps après la perte d’une ou de plusieurs dents avant de les remplacer par des implants dentaires. En effet, l’os va se résorber progressivement jusqu’au stade où la mise en place de l’implant ne sera plus possible sans une intervention de greffe osseuse au préalable. Le traitement sera donc plus long et plus compliqué.

De plus avec le temps, l’espace de la dent manquante va se combler par un déplacement des autres dents.

Selon le site à implanter et le type de défaut osseux, une augmentation du volume d’os par une greffe osseuse pourra être envisagée afin de permettre la mise en place de l’implant dentaire.

Après augmentation du volume osseux par greffe osseuse pré-implantaire, la technique de chirurgie de pose d’implant assistée par ordinateur pourra permettre la mise en place des implants dentaires avec une grande précision.

Le Sinus lift

Au niveau des prémolaires et des molaires de la mâchoire du haut (maxillaire), dans les pommettes, se trouve une cavité vide : le sinus maxillaire.

A la suite de la perte des dents, l’os se résorbe et la hauteur sous le sinus peut devenir insuffisante à la mise en place d’un implant dentaire, on parle de défaut vertical.

Une intervention d’augmentation de cette hauteur osseuse est alors envisagée : le sinus lift.

Selon les cas et l’os restant, il existe 2 techniques opératoires différentes : le sinus lift et l’élévation du sinus par technique de Summers.

Ces interventions peuvent se dérouler sous anesthésie locale mais sont réalisées dans la majorité des cas sous sédation consciente ou anesthésie générale dans les blocs opératoires de la Clinique Esthétique Aquitaine.

Lors de l’intervention chirurgicale, un matériau de comblement osseux est mis en place dans le sinus qui va être recolonisé par les cellules osseuses du patient pour former de l’os.

La mise en place de l’implant pourra se faire au cours de l’intervention de sinus lift ou après un temps de cicatrisation osseuse.

Le sinus lift une technique chirurgicale fiable qui présente un taux de réussite élevé.

La greffe osseuse d’apposition

A la suite d’extractions dentaires, une résorption de l’os en épaisseur se produit.

Dans certains cas, l’os restant est trop fin pour mettre en place un implant, on parle de défaut horizontal. Dans le cas d’un manque de hauteur d’os, on parle de défaut vertical.

Une augmentation de l’épaisseur ou de la hauteur d’os pourra alors être envisagée en réalisant greffe osseuse.

Cette intervention est réalisée sous sédation consciente ou anesthésie générale dans les blocs opératoires de la Clinique Esthétique Aquitaine.

L’os greffé peut provenir du patient et être prélevé sur l’os des mâchoires ou de l’os de banque provenant d’un laboratoire peut être utilisé.

Cette greffe osseuse est fixée au niveau du site à greffer par de petites vis et après cicatrisation osseuse, l’implant pourra être mis en place.

Régénération osseuse/ tissulaire guidée

Après la perte d’une ou de plusieurs dent, l’os va se résorber progressivement.

Afin de pouvoir mettre en place un implant dentaire après cicatrisation de l’os et de pouvoir le faire dans de bonnes conditions, il est important de minimiser cette résorption par une technique de régénération tissulaire guidée.

Cette greffe osseuse pourra être réalisée en même temps que l’extraction de la ou des dents, après les extractions dentaires ou dans le même temps que la chirurgie de pose du ou des implants dentaires.

Elle consiste à combler l’alvéole dentaire laissée vide par l’extraction par un substitut osseux, recouvrir cette greffe par une membrane et de refermer la gencive.

Le but de cette greffe osseuse pré-implantaire est de préserver le volume osseux.

Après cicatrisation de la greffe osseuse, un implant dentaire pourra être mis en place.

Afin de vous garantir un service de qualité, la Clinique Esthétique Aquitaine est équipée d’un plateau technique moderne et performant uniquement dédié à la chirurgie esthétique, à la médecine esthétique et à la chirurgie dentaire.
  Tél. 05 56 68 69 70       Email :  contact@clinique-esthetique-aquitaine.com