Lipomodelage des seins

Dans certains cas, il est maintenant possible d’augmenter ou de restaurer le volume du sein par transfert de graisse. Cette technique est appelée lipomodelage des seins.

CAS CLINIQUE AVANT/APRES

LIPOMODELAGE DES SEINS

Elle a été initialement mise au point en chirurgie reconstructrice des seins où elle a apporté une avancée considérable.

Cette technique est dérivée de la technique des transferts graisseux au niveau de la face, qui est aussi appelée lipostructure.

Indications :
Cette technique ne peut répondre qu’à des indications précises, et nécessite que la patiente dispose d’un « capital adipeux » suffisant pour permettre un prélèvement de la graisse dans de bonnes conditions. Les patientes très minces ou dont le poids n’est pas stable ne sont donc pas de bonnes candidates à cette technique.

Elle peut répondre aux attentes d’une patiente souhaitant une augmentation de volume modérée du sein ou désirant retrouver un galbe plus harmonieux sur un sein « vidé » après amaigrissement, ou grossesses, ou allaitement.

Cette technique présente deux avantages majeurs :

  • elle permet une augmentation du volume du sein, certes modérée, mais complètement « BIO », naturelle, sans corps étranger, et ne donnant pas l’aspect d’un sein artificiel
  • elle permet de traiter dans le même temps les éventuelles surcharges graisseuses localisées dysharmonieuses (sites de prélèvement de la graisse).

Comme avant toute chirurgie du sein, un examen clinique de la glande mammaire doit être réalisé afin de dépister un processus pathologique.

De même, il est nécessaire de faire réaliser des examens complémentaires spécifiques du sein (mammographie et échographie du sein, voire IRM si besoin) afin de dépister toute anomalie suspecte. Toute anomalie suspecte décelée par ces examens nécessitera l’avis complémentaire d’un médecin sénologue qualifié, et contrindiquera temporairement l’intervention de lipomodelage des seins. Il en va de même si des antécédents multiples de cancer du sein sont retrouvés dans la famille proche.

Si toutes ces précautions sont prises, l’intervention peut être envisagée sereinement et sans arrière pensée.

L’intervention :
Dans la mesure où il s’agit d’une véritable greffe de cellules vivantes (dont la prise est estimée à 60 à 70% selon les patientes), les cellules greffées resteront vivantes. Le lipomodelage esthétique est donc une technique définitive puisque les cellules adipeuses ainsi greffées vivront aussi longtemps que les tissus qui se trouvent autour d’elles. En revanche, l’évolution de ces cellules graisseuses se fait selon l’adiposité de la patiente (si la patiente maigrit, le volume apporté diminuera et inversement).

La durée de l’intervention est fonction du nombre de sites donneurs, de la quantité de graisse à transférer, et d’un éventuel changement de position. Elle peut varier de 1 heure à 4 heures selon les cas

Les suites opératoires :
Dans les suites opératoires, les douleurs sont en règle générale modérées, mais elles peuvent être transitoirement assez marquées au niveau des zones de prélèvement. Un gonflement des tissus (œdème) au niveau des sites de prélèvement et au niveau des seins apparaît pendant les 48 heures suivant l’intervention, et mettra en général 1 à 3 mois à se résorber. Des ecchymoses (bleus) apparaissent dans les premières heures au niveau des zones de prélèvement de graisse : elles se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.

Une certaine fatigue peut être ressentie pendant une à deux semaines, surtout en cas de prélèvement graisseux et de liposuccion importante.

Il convient de ne pas exposer au soleil ou aux U.V. les régions opérées avant 4 semaines au moins, ce qui impliquerait le risque de pigmentation cutanée. Après résorption des phénomènes d’œdème et d’ecchymoses, le résultat commence à apparaître dans un délai de 1 mois après l’intervention, mais le résultat proche du résultat final nécessite 3 à 6 mois.

A savoir :
Le lipomodelage esthétique du sein est habituellement réalisé sous anesthésie générale car plusieurs sites anatomiques sont concernés dans le même temps opératoire:

  • les zones de prélévements (fesses , hanches, abdomen ou culotte de cheval, face interne des genoux…)

Cette chirurgie nécessite une hospitalisation courte, d’environ 12 à 24 heures.

Il est apprécié dans un délai de 3 à 6 mois après l’intervention. Il est le plus souvent satisfaisant, chaque fois que l’indication et la technique ont été correctes : les seins opérés présentent un volume plus important et un galbe plus harmonieux. La silhouette est également améliorée grâce à la lipoaspiration des zones de prélèvement.

Plusieurs étapes d’augmentation esthétique par transfert graisseux peuvent être réalisées selon le désir de la patiente.

Afin de vous garantir un service de qualité, la Clinique Esthétique Aquitaine est équipée d’un plateau technique moderne et performant uniquement dédié à la chirurgie esthétique, à la médecine esthétique et à la chirurgie dentaire.
  Tél. 05 56 68 69 70       Email :  contact@clinique-esthetique-aquitaine.com