Clinique esthétique Aquitaine

La calvitie est un phénomène touchant de nombreuses personnes, aussi bien des hommes que des femmes. La perte de cheveux progressive et excessive entraîne une absence de cheveux, appelée raréfaction. Le cheveu devient de plus en plus fin à la repousse, pour se transformer en duvet et ensuite ne plus du tout repousser. Ce sont particulièrement les hommes qui sont concernés par ce problème. Aujourd’hui, plus de 10 millions de Français déclarent être atteints par la calvitie.

Cette pathologie se manifeste essentiellement vers la quarantaine. Les premiers signes de la calvitie chez les hommes s’observent suite à un dégarnissement des tempes et du front. On constate que de nombreux facteurs peuvent être à l’origine de la perte de cheveux, entraînant par la suite une calvitie. La microgreffe capillaire par bandelette ou l’extraction folliculaire FUE sont deux techniques de greffe de cheveux les plus courantes. La perte de cheveux et la calvitie sont deux phénomènes totalement différents, puisque l’un est irréversible et l’autre non.

Comprendre la calvitie

Le cheveu suit un cycle de croissance appelé le cycle pilaire. Ce même cycle est divisé en phases différentes. La première est appelée phase de croissance (ou phase anagène), qui, comme son nom l’indique, correspond à la croissance du cheveu. Puis viens ensuite la phase catagène, correspondant à la phase de repos où le cheveu n’évolue plus pendant 3 semaines environ. La dernière étape est appelée phase télogène, qui va aboutir à la mort du cheveu. Malheureusement, pour certaines personnes, la durée de ces cycles jusqu’à l’épuisement total capillaire. On parle alors de calvitie.

 

Les causes de la calvitie

De nombreux facteurs facilitent l’apparition de la perte de cheveux et de la calvitie. La principale cause est hormonale et génétique, concernant davantage les hommes. Il est prouvé que le facteur génétique joue un rôle important lors de ce phénomène. Selon des chercheurs américains, le chromosome X, qui se transmet uniquement de mère en fils, et le chromosome 20, responsable de la chute de cheveux, se transmet de père en fils et de mère en fils. La perte de cheveux est donc héréditaire.

Le stress, la fatigue, une carence en fer ou la prise de certains médicaments sont également des facteurs de la calvitie.

 

Découvrez la technique de greffe de cheveux FUT

De nombreux traitements existent pour traiter la calvitie et arrêter les processus de perte de cheveux. La greffe de cheveux est la plus répandue chez l’homme et la femme. Le principe est de prélever des cheveux dans une zone donneuse et de les transposer sur le front et les tempes, l’endroit un la perte de cheveux est plus courante. Clinique Esthétique Aquitaine propose deux techniques différentes de greffe de cheveux : la greffe FUE ou par bandelette (FUT)

La technique de greffe de cheveux FUT (appelée technique de la bandelette) est la plus courante. Cette dernière permet d’intégrer une grande quantité d’implants capillaires en une seule séance. La greffe de cheveux par bandelette est idéale pour créer un aspect naturel. Un prélèvement du cuir chevelu est extrait sur une zone donneuse. Une fois isolée, la bande est découpée en petits fragments. Le chirurgien découpe des greffons de 1 à 3 cheveux qu’il réimplante par la suite. La greffe de cheveux FUT dernière génération se fait sous anesthésie locale, au bloc opératoire de la Clinique Esthétique Aquitaine.

 

Greffe de cheveux FUE

La microgreffe capillaire FUE est une technique de prélèvement capillaire plus récente que la précédente. Le principe consiste à prélever des unités folliculaires dans une zone à forte densité pour ensuite les réimplanter dans les zones dégarnies. Contrairement à la microgreffe de cheveux FUT, la technique FUE ne laisse aucune cicatrice sur la zone donneuse. Il est également possible d’utiliser des poils du corps comme par exemple ceux des cuisses ou du torse, lors du prélèvement. L’opération se fait à l’aide d’un micro-punch de 0.9 à 0.12 mm de diamètre. L’opération se fait également sous anesthésie locale.

Si vous souhaitez découvrir les prix sur la greffe capillaire FUT ou FUE, n’hésitez pas à prendre contact avec la Clinique Esthétique Aquitaine.

 

Les traitements médicamenteux pour lutter contre la calvitie

Les traitements médicamenteux sont uniquement délivrés sur ordonnance d’un dermatologue. Le monixidil et finastérie sont les deux principaux médicaments. Les molécules présentent dans le comprimé permettent d’éviter la chute de cheveux. 3 mois de traitements minimums sont demandés pour apercevoir les premiers résultats. Chez certaines personnes, ces deux produits permettent également la repousse du cheveu. Cependant, la prise de médicament contre la calvitie peut entraîner des effets secondaires indésirables. Il est donc préférable d’en utiliser le moins possible, et de privilégier la greffe de cheveux.