Pourquoi recourir aux implants capillaires ?

Les hommes et les femmes qui présentent des signes de calvitie connaissent très bien le sujet. Ils savent que la chirurgie capillaire est le recours le plus efficace pour remédier à leur chute de cheveux. Corriger son problème de calvitie est devenu indispensable pour de nombreuses personnes. Surtout que ce sont deux méthodes de greffe de cheveux qui permettent d’aboutir à des résultats non seulement esthétiques mais en plus ils sont définitifs. Seulement, vous devez choisir entre ces deux types de transplantation capillaire, soit par la technique de la bandelette soit par unité folliculaire.

Quelle est la différence entre la greffe pour cheveux F.U.E et F.U.T ?

Quand on cherche à différencier la méthode par greffe de cheveux FUE et celle par greffe de cheveux FUT, en se renseignant on peut constater très rapidement que le résultat de chacune de ces deux greffes de cheveux n’est pas le facteur déterminant pour évaluer une différence entre les deux. En effet, ces deux méthodes avec implants capillaires apportent le même résultat et le résultat final ne permet pas de faire un choix en se basant sur ce paramètre. Ce qui diffère concrètement les deux pratiques, c’est la manière de procéder et les critères à prendre en compte au niveau du patient et de la structure du cheveu.

Greffe de cheveux FUT et greffe de cheveux FUE : Comment choisir ?

Pour réaliser l’une ou l’autre de ces techniques de greffe de cheveux, le spécialiste va prélever un échantillon des bulbes capillaires sains et le transplanter sur la zone concernée par la calvitie. La manière de procéder au prélèvement de ces follicules pileux est concrètement ce qui distingue ces deux micro greffes. Pour une greffe FUE, le médecin extrait un par un le follicule pileux qui va servir de greffon pour la transplantation par le biais d’un micro punch mesurant moins de 10 millimètres. En revanche, la greffe FUT va être réalisée suite à l’extraction d’une bandelette de cuir chevelu au niveau de l’occiput. Cette technique de la bandelette de cuir chevelu sera par la suite transformée en micro greffe de cheveux.

Quels sont les critères de choix à prendre en compte pour choisir entre une greffe FUT ou FUE?

Les critères à prendre en compte vont faciliter votre prise de décision. Nous faisons le point sur ces deux techniques pour vous accompagner dans le meilleur choix de greffe.

Les caractéristiques morphologiques des cheveux et la disponibilité du patient

Les caractéristiques morphologiques capillaires font partie des paramètres à prendre en compte. En comparant, on s’aperçoit que la méthode F.U.T ou par F.U.E sont toutes deux compatibles en termes de densité capillaire. En revanche, avec des cheveux fins, il vaut mieux se tourner vers une greffe FUT.

Concernant la disponibilité du patient, la greffe FUT requiert moins de temps que la greffe FUE. Comme nous l’avons vu, la deuxième méthode s’effectue à l’unité folliculaire. La F.U.T peut prendre en moyenne jusqu’à 4 heures contre 6 heures pour la FUE.

Superficie de la zone capillaire à corriger

Selon la taille de la zone capillaire sur laquelle nous devons intervenir, l’une des deux greffes de cheveux sera davantage à privilégier. Pour une alopécie légère à modérée, une micro greffe de cheveux F.U.E est plus adaptée qu’une FUT qui sera plus appropriée à une alopécie avancée.

Type de cheveux et de cuir chevelu

Selon votre structure de cheveux, nous interviendrons avec la meilleure méthode. Si vous avez des cheveux de type asiatique ou européen, vous pouvez prétendre aux deux greffes. Par contre, si vous avez des cheveux crépus, la méthode F.U.T est fortement recommandée.

Il faudra aussi se fier à la souplesse de votre cuir chevelu. Plus il sera souple et mieux vous pourrez cicatriser. Vous pourrez alors opter pour la technique F.U.T tandis que les personnes souffrant d’une insuffisance au niveau de la laxité devront s’orienter vers une FUE.

Cicatrisation et sensibilité à la douleur

Comme vous l’aurez compris, si vous cicatrisez mal on vous préconise la greffe F.U.E plutôt que la seconde alternative. Les deux techniques de greffes de cheveux sont indolores. Dans ces deux cas de chirurgie capillaire, votre sensibilité n’entre pas en jeu pour faire pencher la balance.