Pour nombre d’entre nous, la perte de cheveux, et la modification de l’apparence physique qui en découle, constitue une vraie souffrance. La calvitie peut alors être traitée par des techniques de micro greffe de cheveux. Le médecin prélève des greffons d’une zone donneuse du crâne, pour les réimplanter dans une zone receveuse. Il existe deux techniques : la greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction ou prélèvement de greffons unitaires) et la greffe de cheveux FUT (Follicular Unit Transplantation ou transplantation d’unités folliculaires).

Les techniques FUE et FUT

La greffe de cheveux par la méthode FUE consiste à prélever les greffons à l’unité dans la zone donneuse, pour les réimplanter un par un dans la zone à traiter. Cette technique est soit manuelle, soit réalisée pour partie par une machine.

La méthode FUT est aussi appelée « technique de la bandelette ». Il s’agit pour le chirurgien de prélever les greffons sous forme de bandelette, derrière le crâne, puisque dans cette zone, les cheveux ne tombent pas. Les bandelettes sont ensuite découpées en micro greffons, que le chirurgien réimplante dans la zone à traiter.

Quelle que soit la technique utilisée, la greffe de cheveux corrige de manière définitive la chute de cheveux. Il s’agit d’un acte chirurgical relevant de la chirurgie esthétique, proposé uniquement dans des cliniques agréées par la Haute Autorité de Santé. D’autres techniques, telles que la mésothérapie, le soin PRP, ou la luminothérapie, permettent uniquement de limiter la chute de cheveux. Il s’agit d’actes de médecine esthétique pratiqués dans des cabinets médicaux.

Le principe de la greffe FUT

Nos cheveux poussent sur le cuir chevelu par petits groupes appelés « unités folliculaires ». Chez un adulte, chaque unité se compose de 1 à 4 follicules, produisant chacun un cheveu. Lorsque la calvitie s’installe, les cheveux produits par chaque follicule tombent, et sont remplacés par des cheveux de plus en plus petits.

La greffe de cheveux FUT consiste à retirer d’une zone donneuse, une bande horizontale de cuir chevelu.

Après extraction de la bandelette, celle-ci est placée sous un microscope ultra puissant, pour permettre la découpe de chaque greffon. Cette étape est cruciale, et doit être réalisée avec un maximum de précision, pour permettre la réussite de la greffe de cheveux.

Après préparation des greffons, des implants capillaires sont réalisés dans les zones dégarnies.

Le déroulement de la greffe de cheveux FUT

La greffe de cheveux FUT ne nécessite pas d’hospitalisation. Cette chirurgie capillaire se fait en ambulatoire, et généralement sous anesthésie locale. L’intervention dure entre 4 et 6 heures.

Dans un premier temps, le chirurgien examine la zone donneuse. La densité de cheveux dans la zone donneuse, et la taille de la bandelette, déterminent le nombre de greffons que le chirurgien pourra extraire.

Le chirurgien extrait la bandelette du cuir chevelu du patient. Celle-ci est immédiatement confiée aux membres de l’équipe chirurgicale chargés de la préparation des greffons sous microscope, pendant que le chirurgien se charge de la suture du cuir chevelu du patient.

La préparation des greffons consiste à séparer, isoler et trier les follicules. Les greffons prêts sont déposés dans du liquide physiologique en attente de réimplantation. Le chirurgien traite ensuite la zone à greffer par micro incisions. Il dessine la future chevelure du patient : angle du cheveu, répartition et densité.

Les greffes de ces cheveux sont ensuite insérées dans chaque incision. En suivi postopératoire, la zone d’extraction est surveillée. Elle reprend un aspect normal au bout de 2 à 3 semaines. Les rougeurs de la zone receveuse disparaissent dans le même laps de temps.

Pour un résultat définitif, il faut attendre 12 mois pour une repousse complète, et 18 mois pour un épaississement complet des cheveux.

Les avantages de la greffe FUT

La correction de la chute de cheveux par la greffe de cheveux FUT offre de nombreux avantages :

  • Une seule intervention permet la greffe de très nombreux cheveux
  • La technique FUT s’applique même en cas de calvitie avancée
  • L’intervention est plus rapide que lorsque le prélèvement est unitaire
  • Une absence de rasage de la zone donneuse