Qu’il s’agisse du visage, du maillot, des jambes, des aisselles, ou toute autre partie du corps, la technique de l’épilation laser permet une élimination définitive de vos poils.

 

Qu’est-ce que l’épilation au laser ?

 

Le laser en question est un rayon de lumière très dense, qui vient brûler le follicule pileux. Le système vasculaire est également coagulé par la chaleur. Les bulbes détruits ne permettent pas au poil de repousser au même endroit.

Il faudra plusieurs séances pour venir à bout de tous vos poils. En effet, ils ne poussent que par groupes de 20%. Une fois que la première tranche sera éliminée, il faudra agir à nouveau, un ou deux mois plus tard, pour supprimer la deuxième tranche de 20%, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. Au bout de cinq à six séances, selon la pilosité de la personne et la zone choisie, le problème des poils sera réglé. Il faut donc prévoir une bonne année de traitement.

Il y a des précautions à prendre pendant le mois précédent l’épilation au laser, afin que ses effets soient optimaux : il ne faut pas s’arracher le poil avant la séance, mais bien raser la zone à épiler au laser.

 

Les avantages de l’épilation au laser

 

Le premier et immense avantage est bien sûr de ne plus avoir à vous épiler. C’est un gain de temps énorme, sans compter que vous n’aurez plus à souffrir des interminables séances d’épilation traditionnelles. Adieu la cire, adieu les épilateurs électriques, rasoirs et crèmes dépilatoires ! Vous rentabiliserez également très vite les séances d’épilation au laser, puisque vous n’aurez plus besoin d’investir dans les procédés d’épilation régulière.

Vous n’aurez plus à vous faire de souci, à vous demander avant de sortir si vous avez bien pensé à vous raser les aisselles ou si vos jambes sont présentables. Vous serez toujours au top, et n’aurez plus jamais à subir les stress de dernière minute. Votre corps sera doux, en permanence !

 

Les zones sensibles

 

Notez que l’épilation au laser se pratique sans anesthésie. Néanmoins, vous pouvez sentir une impression de picotement sur la surface de la peau. En fonction des zones, cet inconfort sera plus ou moins prononcé. Si c’est une véritable gêne, il vous sera possible d’appliquer au préalable une crème anesthésiante.

Le maillot et les aisselles sont des zones particulièrement sensibles, qu’il pourrait être intéressant d’anesthésier. Les séances peuvent être suivies d’une légère inflammation de la peau, sur un ou deux jours seulement. Il vaut mieux éviter la piscine et l’exposition au soleil pendant quelques jours. Cependant, dans le cas d’une épilation au visage, il est possible de se remaquiller très vite.

L’épilation au laser se pratique dans un cadre médical, sous la supervision d’un médecin. Il s’agit donc d’un acte médical totalement contrôlé, votre santé passe avant tout le reste.