A l’origine utilisé en chirurgie réparatrice des seins, le lipomodelage mammaire bénéficie désormais à un plus large panel de patientes. L’intervention consiste à apporter du volume aux petites poitrines, à la suite d’une perte de poids, ou pour aspect plus esthétique.

Pour obtenir cette augmentation mammaire naturelle, la méthode consiste en des injections de graisse naturelle prélevée sur la patiente elle-même. Un apport de cellules adipeuses vivantes qui le demeurent au même titre que celles qui composent ses seins.

 

Pour une augmentation modérée de la poitrine

 

Chaque demande de lipofilling mammaire est examinée et traitée en fonction du capital de tissus adipeux corporels de la patiente. La graisse nécessaire doit être prélevée dans les meilleures conditions possibles. De fait, les postulantes à la greffe de cellules graisseuses répondront à des critères précis, tels que :

  • Un poids corporel stable
  • Une silhouette à l’indice de masse graisseuse situé au-dessus des 25%

Le lipomodelage mammaire peut répondre aux attentes d’une patiente souhaitant une augmentation de volume modérée du sein ou désirant retrouver un galbe plus esthétique et équilibré. Cette technique est principalement choisie pour son aspect naturel et ne nécessitant aucune prothèse ou implant mammaire. Ou encore parce qu’elle offre la possibilité de réduire, voire effacer, les surcharges pondérales disgracieuses, là où sont prélevées les cellules graisseuses.

 

Le lipofilling mammaire pour un joli décolleté

 

Avant l’intervention, un protocole d’examens est observé. Le chirurgien procède à un examen clinique visant à contrôler l’état de la glande mammaire et à définir les éventuels antécédents cancéreux. Pour passer, par exemple, d’un bonnet B à un bonnet C, et obtenir un joli décolleté, prévoir une hospitalisation d’une durée de 12 à 24 heures. Le lipomodelage esthétique, en lui-même, s’effectue sous anesthésie générale, entre 1 heure et 4 heures. Une durée en bloc opératoire plus ou moins importante selon le nombre de lipoaspirations et de transferts à réaliser, à partir de parties du corps telles que :

  • Les fesses
  • La culotte de cheval
  • L’abdomen
  • L’intérieur des cuisses ou des genoux

Cette augmentation esthétique des seins par transfert de cellules graisseuses peut être renouvelée si la patiente le souhaite.

 

Les soins post-opératoires

 

Les effets d’un lipomodelage mammaire s’évaluent dans un délai de 3 mois suivant l’intervention. C’est à ce moment-là que le volume final est effectif à poids stable. Et c’est l’ensemble de la silhouette qui s’en trouve transformé.

La patiente considérant qu’elle n’a pas obtenu le rendu escompté, pourra demander un nouveau lipofilling mammaire. Seul compteront l’avis et les conseils du médecin. Après ce genre d’intervention, peuvent apparaître des hématomes ou ecchymoses, des douleurs, des œdèmes. Dus à l’action de la liposuccion, ses symptômes se traitent grâce à des soins post-opératoires. Des séances de drainage lymphatique destinées à activer la circulation sanguine pour une parfaite cicatrisation et un bon rétablissement peuvent être conseillées.